Votre conseiller à vos côtés

Choix de la formule la plus adaptée, aide à la souscription, gestion de votre contrat au quotidien : nous sommes présents à vos côtés à toutes les étapes de votre parcours.  

 

Pour en savoir plus

Notre Agence

Situés à Crolles, en Isère, nous nous déplaçons dans toute la région Auvergne Rhône-Alpes pour vous rencontrer, chez vous ou sur votre lieu de travail. Pour les autres régions, conseils et accompagnement à distance sont proposés. Vous pouvez bien évidemment nous rendre visite à l’agence, sur RDV, de manière à être sûr d’être accueilli dans les meilleures conditions !

Notre force ? Une expertise reconnue et un sens développé du conseil qui nous permettent de gagner votre confiance et de vous protéger pour longtemps.

Nous répondons toujours présent lorsque vous avez besoin de nous.

Des solutions complémentaires : prévoyance, retraite, patrimoine

Prendre soin de votre santé est au cœur de notre métier. Notre solution de complémentaire santé AXA s’adapte à votre profil, votre statut professionnel et à votre âge : particulier, famille, jeune ou futur retraité, entreprise, profession libérale, travailleur indépendant (TNS), commerçant, artisan, …

Parce que vos besoins peuvent être plus larges, nous sommes là pour vous écouter, vous informer et vous accompagner sur tous les grands sujets qui vous tiennent à cœur : être mieux préparé face aux risques (décès, invalidité, etc.), dynamiser votre épargne, préparer votre retraite, protéger vos proches, etc.

Mandataire exclusif AXA, toutes nos solutions s’appuient sur la force du réseau AXA et de ses partenaires.

F.A.Q : Les réponses à vos questions

Qu’est-ce que le ticket modérateur ?

En France, le ticket modérateur représente le montant des dépenses de santé restant à la charge du patient après que l’assurance maladie a remboursé celui-ci. Le ticket modérateur est plus ou moins important selon les prestations de santé. Le ticket modérateur représente un pourcentage du tarif de convention d’un achat de médicaments ou d’une consultation médicale, par exemple. On parle aussi de quote-part personnelle ou d’intervention personnelle lorsque l’on évoque le ticket modérateur.

Qu’est-ce que la Base de Remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS) ?

Il s’agit d’un tarif défini par la Sécurité sociale sur lequel elle se base pour les remboursements. Selon les actes médicaux, vous percevez un pourcentage variable de la BRSS de 30 à 100% (taux de remboursement).

Exemple 1 : pour la consultation d’un médecin généraliste du secteur 1, la BRSS est fixée à 25 euros. La Sécurité sociale rembourse 70% de cette somme, soit 17,50 euros, auxquels il faut retrancher 1€ de participation forfaitaire.

Prenons le cas d’une mutuelle qui prend en charge 100 % de la BRSS pour une consultation d’un médecin généraliste du secteur 1.

  • La consultation de votre médecin coûte 25 euros.
  • BRSS = 25 €
  • Votre caisse de sécurité sociale vous rembourse 16,50 € (70% de 25 € -1 € de participation forfaitaire).
  • Votre complémentaire santé se base ensuite sur la BRSS (- 1 € de participation forfaitaire) en la multipliant par 100%, soit 24 € (100% x 25 € – 1 €).
  • Votre complémentaire santé déduit de cette somme le remboursement de la Sécurité sociale (16,50 €). Elle vous rembourse ainsi 7.5 € (24 – 16,50).
  • Il reste donc le 1 euro de participation forfaitaire à votre charge.

Exemple 2 : pour la consultation d’un médecin spécialiste de secteur 2, la BRSS est fixée à 23 euros. La Sécurité sociale rembourse 70% de cette somme, soit 16,10 euros, auxquels il faut retrancher 1€ de participation forfaitaire.

Prenons le cas d’une mutuelle qui prend en charge 150 % de la BRSS pour consultation d’un médecin spécialiste de secteur 2. Cela signifie qu’elle rembourse vos dépenses jusqu’à un plafond égal à 150 % multiplié par la BRSS.

  • La consultation chez votre spécialiste coûte 50 euros.
  • BRSS : 23€
  • Votre caisse de sécurité sociale vous rembourse 15,10 € (70% BRSS -1 € de participation forfaitaire).
  • Votre complémentaire santé se base ensuite sur la BRSS (- 1 € de participation forfaitaire) en la multipliant par 150%, soit 33.5 € (150% x 23 € – 1 €).
  • Votre complémentaire santé déduit de cette somme le remboursement de la Sécurité sociale (15,10 €). Elle vous rembourse ainsi 18.4 € (33.5 – 15,10).
  • Il reste donc 16.5 euros à votre charge.
Comment choisir son niveau de garanties ?
L’hospitalisation est le seul évènement que l’on ne peut pas prévoir à l’avance au contraire des autres besoins qui peuvent plus ou moins s’anticiper (optique, dentaire, médecines douces).
En France les frais d’hospitalisation sont très bien remboursés à condition de rester dans le secteur conventionné. En choisissant des garanties élevées pour l’hospitalisation vous anticipez les dépassements d’honoraires, un séjour en chambre particulière… Toutes nos offres Ma santé comprennent le forfait hospitalisation.

Pour les autres besoins (optique, dentaire, médecines douces), il est conseillé de choisir des garanties adaptées aux besoins du moment sachant qu’il est possible de changer de formule chaque année pour adapter en fonction de leur évolution.

Qu’est-ce que le forfait hospitalier ?
On parle de forfait hospitalier lorsque l’on évoque la somme versée par une personne ayant été hospitalisée pour une durée supérieure à 24 heures. Le forfait hospitalier n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale. Cependant, selon la formule choisie, votre complémentaire santé peut vous rembourser ce forfait hospitalier. Le montant de ce forfait est fixé à 18 euros par jour dans un hôpital/une clinique et à 13,50 euros par jour dans un service psychiatrique.
Comment lire son tableau de garanties ?
Un tableau de garanties s’organise par postes de soin.
Les principaux postes à étudier sont :

• L’hospitalisation : il regroupe notamment les honoraires des médecins, les frais de séjour, le forfait journalier hospitalier, les frais de transport, les frais d’une chambre particulière et les frais de confort (Télévision, internet, téléphone) ;
• Les soins courants : il regroupe les consultations chez un médecin généraliste ou un spécialiste, la médecine douce, les auxiliaires médicaux, les actes techniques médicaux, l’imagerie médicale, les frais de pharmacie, … ;
• L’optique : il regroupe les dépenses en équipement (monture et verres), les lentilles de contact, ainsi que la chirurgie réfractive ;
• Le dentaire : il regroupe notamment les soins dentaires (détartrage, traitement d’une carie, …), les prothèses dentaires, l’orthodontie et certains actes médicaux non pris en charge par la Sécurité Sociale, comme les implants.
• Aides auditives
• Cures thermales

Quels remboursements pour quelles garanties ?

Les garanties d’une complémentaire santé sont exprimées soit :
• en pourcentage
• soit en euros (utilisation en optique où la participation de la sécurité sociale est quasi nulle)
• soit un mix des 2 : le remboursement se fait en deux temps : vous êtes d’abord remboursés selon le pourcentage du tarif de convention. Un forfait annuel, exprimé en euros, est ajouté, permettant de renforcer les remboursements (utilisation en dentaire où la participation de la sécurité sociale est faible) ;
Dans le cas d’un remboursement exprimé en pourcentage, gardez toujours en tête que le remboursement ne se calcule pas selon le prix pratiqué par le professionnel de santé, mais selon une base donnée par la Sécurité Sociale (SS) : la base de remboursement (BRSS).
Par ailleurs, les pourcentages indiqués sur le tableau de garanties correspondent au remboursement Sécurité Sociale + Mutuelle.
Vous l’aurez compris, pour connaitre le reste à charge après remboursement de la sécurité sociale il faut connaitre la BRSS de la prestation que vous devez vous faire rembourser.

Liste des BRSS consultable sur Ameli.fr

Médecin conventionné ou non ?

Un médecin est dit conventionné lorsqu’il est signataire de la convention médicale. Cela veut dire qu’il applique les tarifs fixés dans la convention médicale sans dépassements d’honoraires. Les tarifs de cette convention sont ceux servant de base lors du remboursement par l’Assurance Maladie.

 

Pour la Sécurité sociale, il existe trois types de médecins :

  • les médecins de secteur 1 sont des médecins conventionnés, dont la consultation est entièrement remboursée par la Sécurité sociale (en-dehors du ticket modérateur).
  • Les médecins de secteur 2 sont dits conventionnés à honoraires libres. Cela signifie qu’ils appliquent le tarif conventionnel, mais avec autorisation d’appliquer des dépassements d’honoraires. Le dépassement d’honoraires peut être pris en charge par une complémentaire santé.
  • les praticiens du secteur 3 sont des médecins non conventionnés et ils pratiquent des honoraires libres.
Qu’est-ce que la Réforme 100 % Santé ?

La Réforme 100 % Santé est un dispositif permettant de démocratiser l’accès à certains soins en les remboursant intégralement. Grâce au financement de l’Assurance Maladie et des complémentaires santé, vous avez accès à une sélection d’équipements : lunettes correctrices, appareils auditifs et prothèses dentaire, sans reste à charge de votre part.

Une mise en place progressive :

  • 2020 : en optique et certains soins en dentaire bénéficient du remboursement à 100 %.
  • 2021 : le 100 % Santé sera entièrement déployé dans les trois secteurs : dentaire, optique et audiologie.

 

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2020, les opticiens, les dentistes conventionnés et les audioprothésistes ont l’obligation de proposer un devis comprenant au minimum une offre 100 % Santé.

 

Comment ça marche ?

Pour bénéficier du 100 % Santé il faut souscrire ou avoir souscrit une complémentaire santé (mutuelle) responsable. Toutes les formules Ma Santé d’AXA intègrent ce dispositif.

Nous écrire

Vous souhaitez en savoir plus concernant l’offre de complémentaire Ma Santé d’AXA ? Bénéficier de conseils personnalisés dans le choix de votre formule ?

12 + 2 =